France – Le Cèdre Finance Ethique (presentation)

 

Qu’est-ce que Le Cèdre Finance Ethique ?

Le Cèdre signifie Club d’Etude et De REférencement. Depuis 1998, Le Cèdre aide les structures chrétiennes à sélectionner leurs fournisseurs de biens et services dans différents secteurs, et négocie pour eux des conditions commerciales exclusives. Le Cèdre Finance Ethique a été créé à la demande de plusieurs de nos adhérents, soucieux de pouvoir investir leur épargne conformément aux recommandations de l’Eglise.

Que propose concrètement Le Cèdre Finance Ethique ?

Notre offre est construite autour de trois piliers indissociables :
– La souscription d’OPCVM rigoureusement sélectionnés. Nombreux sont les fonds qui revendiquent leur appartenance au monde de l’ISR. Ils étaient plus de 300 en France au démarrage de notre étude, gérés par 70 sociétés différentes. 9 ont été retenus.
– L’ouverture d’un compte-titre chez un dépositaire sélectionné pour son indépendance, sa qualité de service et sa capacité à répondre à nos demandes spécifiques. Ce partenaire « neutre » doit protéger nos adhérents des risques de réputation liés aux scandales bancaires qui défraient chaque jour la chronique. Ce compte-titre est bien sûr sous convention Cèdre, et permet de bénéficier de frais négociés.
– Le conseil personnalisé pour chaque investisseur, afin de l’orienter au mieux en fonction de sa sensibilité au risque, sa situation personnelle et son horizon d’investissement.

Comment ont été sélectionnés les 9 OPCVM ?

Un travail de plusieurs mois a été nécessaire pour concevoir un appel d’offres intégrant les demandes de nos adhérents. Nous nous sommes reposés notamment sur les travaux de la conférence des évêques de France menés en 2007 par Mgr Laurent Ulrich, sur l’interview de nos adhérents ayant déjà approfondi ce sujet et sur le compendium de la Doctrine Sociale de l’Eglise ; soit plus de 200 critères. Au final, c’est un collège spécial de 12 adhérents du Cèdre qui a établi la liste des 9 produits.

Distribuer des fonds éthiques, est-ce une finalité ?

Donner simplement accès aux fonds éthiques que nous avons sélectionnés est un excellent début. En effet, de nombreux acteurs traditionnels du marché freinent leur distribution en raison de leur orientation confessionnelle assumée, de leur coté « bon marché » ou parce qu’ils n’en sont tout simplement pas eux-mêmes les gérants.
Nous avons cependant découvert au cours de nos travaux qu’il ne fallait pas nous contenter de sélectionner les produits « les plus saints possible » ; nous devions aussi jouer un rôle dans l’apparition d’une finance chrétienne plus structurée. Aussi, nous sommes présents auprès des gérants pour les aider à conserver le bon cap, que ce soit dans la sélection des actifs des OPCVM, dans le vote aux assemblées, dans la mise en œuvre des mécaniques de solidarité- mécénat-partage, ainsi que dans l’appréhension des nouveaux enjeux de notre société, comme le transhumanisme par exemple.

Ce service est-il réservé aux adhérents du Cèdre ?

Non. Il n’était pas concevable de refuser l’accès à un investisseur « en recherche d’éthique » sous prétexte qu’il n’était pas adhérent du Cèdre. Personne morale ou personne physique, chacun est donc éligible, pourvu qu’il réside en France.

Comment rentrer dans une démarche d’investissement éthique avec vous ?

Il suffit de nous contacter par téléphone au 03 85 81 61 28 ou par mail à financeethique@lecedre.fr. Après un bref entretien téléphonique, nous planifions un rendez-vous chez l’investisseur afin de mieux faire sa connaissance et initier une démarche de conseil.

Pierre-Antoine VARIN

 

Laisser un commentaire